epigraphiebyzantine.fr



Région_Géorgie_ 4 textes

Corpus_Georgie-Arménie_Eğrek_205

Basile II et Constantin VIII, 1006-1007 - Dédicace d'un bâtiment religieux.
M. F. BROSSET, « Inscriptions géorgiennes et autres recueillies par le Père N. Sargissian », Mémoires de l’Académie Impériale des Sciences de St. Petersbourg, VIIe série, VIII, 1865, n°10, p. 12-14, pl. II, n° 3a ; Y. POMIALOVSKY, Inscriptions grecques et latines du Caucase, 1881, n° 147, p. 76-77 ; P. LEMERLE, « Prolégomène à une édition critique et commentée des « conseils et récits » de Kékauménos », Mémoires de l’Académie royale de Belgique, T. LVI/1, 1942, p. 29-40 ; B. BAUMGARTNER, « Neue Forschungen in Tao-Klardžeti », in Wiener Byzantinistik und Neogräzistik, éd. W. HÖRANDNER, J. KODER, M. A. STASSINOPOULOU, Byzantina et Neograeca Vindobonensia, XIV, Vienne, 2004, p. 63-73 (fac simile de Brosset) ; citée partielle-ment dans J-Cl. CHEYNET et T. DREW-BEAR, REB, 62, 2004, p. 223.

…] τῆς ὑπεραγίας Θεοτόκου παρ’ ἐμοῦ Γριγορίου πατρικίου καὶ στρατηγοῦ Λαρίσης καὶ Μακαιδονίας υγοῦ Συμπάτι πατρικίου τοῦ Κηχκάτζι τοῦ Ἴβηρος [---] καὶ τῶν ἐκ ΝΜ[---] ὀκοδωμήθι δὲ ἐπὶ Βασιλείου καὶ Κωνσταντίνου τῶν μεγάλων βασιλαίων καὶ αὐτοκρατόρων τῶν πορφυρογεννίτων, ἔτους ͵ϛφιεʹ.

"(L’église ?) de la très sainte Théotokos, par moi, Grégoire, patrice et stratège de Larissa et de Macédoine, fils du sympat patrice Kechkatzi des Ibères…et des…et achevé sous Basile et Constantin les grands basileis et autokratôrs porphyrogénètes, l’an 6515 (=1006/1007)."


Corpus_Georgie-Arménie_Anakopia_206

Constantin IX Monomaque, février 1046 - Dédicace de la citerne du kastron.
A. VINOGRADOV, « Epigraphie. Catalogue. (En russe) », dans O. Th. BGAZHBA et al., The art of Abkhazian kingdom from the VIIIth to the XIth Centuries. The Christian Monuments of Anakopia Fortress, St Petersburg, 2011, n° 2, p. 214-216 (en russe).

+ Ἐκαληεργήθη πρόνυᾳ Θεοῦ κὲ τῇ μεγάλῃ εὐτυχήᾳ Κωσταντίνου μεγάλου βασιλέος καὶ αὐτωκράτωρος Ῥωμέον τοῦ Μονομάχου δηὰ συνδρομῆς Εὐγενίου προτωσπαθαρήου ὁ τοῦ Δεσπότου καὶ Θεοδώρου ταξιάρχου Κασῆς τοῦ Βιαλάντη, αὐτὴ ἡ θαυμαστὴ γηστέρνα, μηνὴ Φευρουαρήῳ, ἠνδηκτιõνος ιδʹ.

"Cette admirable citerne a été bien construite par la providence de Dieu et la grande libéralité de Constantin Monomaque, grand basileus et autokrator des Romains, grâce à l’entremise d’Eugène, protospathaire du souverain et du taxiarque Théodore Casi Balantès, en février, indiction 14 (=février 1046)."


Corpus_Géorgie-Arménie_Anakopia_207

Constantin IX Monomaque, mars 1046 - Dédicace d'un monument de la forteresse.
A. VINOGRADOV, « Epigraphie. Catalogue. (En russe) », dans O. Th. BGAZHBA et al., The art of Abkhazian kingdom from the VIIIth to the XIth Centuries. The Christian Monuments of Anakopia Fortress, St Petersburg, 2011, n° 3 (fac-simile et photographie, non reproduite ici), p. 216-218 (en russe).

- - - αὐτοκρατ̣όρων Ῥωμέον (?). Εὐγενίου πρωτοσπαθρίου τοῦ Δεσπότου (?) καὶ Ἄλδα κὲ Θεοδώρου ταξιάρχου Κασῆς τοῦ Βαλάντη, μηνὶ Μαρτίῳ ἰνδικτιῶνος ιδʹ, ἔτους ͵ϛφνδʹ+

"...autocrates des Romains. d’Eugène le protospathaire du souverain, Alda et Théodore Casi Balantès le taxiarque, au mois de mars, indiction 14, l’an 6554 (= mars 1046)"


Corpus_Géorgie-Arménie_Alania_208

Nicéphore Phocas, 2 Avril 965 - Dédicace d’une église de la Théotokos.
D. V. BELECKIJ, « Freski sentinskogo hrama i problemy istorii alanskogo hristianstva », Rossijskaja Ar-cheologija, 2005/1, p. 130-142.

+ Ἐνεκενίσθη, ἐνεώθη ὁ ναὸς τῆς ὑπεραγίας θεοτόκου ἐπὴ βασηλ[είας Νηκηφώρου βασηλέως καὶ καίσαρος κὲ Δαυὶδ ἐξουσηωκράτορος Ἀλανίας καὶ Μαρίας ἐξουσηωκρατορίσσης μηνὶ Ἀπρηλίου βʹ, ἡμέρᾳ ἁγήου Ἀντιπάσχα ? δηὰ χηρὸς Θεοδώρου, μητροπολίτου καθηγηασμένου Ἀλανίας, ἀπὸ κτίσεως κόσμου ἔτους ͵ϛυογʹ.
Ἀνεγράφετο δηὰ χειρὸς τοῦ δεῖνος ἀποκρησιαρίου πατρικίου.

"L’église de la très sainte Théotokos a été relevée et restaurée sous le règne du basileus et césar Nicéphore, l’exoukrator David et l’exoukratorissa Marie, le deuxième jour du mois d’avril, le jour de l’Anti-Pâques par l’entremise de la main de Théodore, métropolite autocé-phale d’Alania, l’an de la création du monde 6473 (=964-965). Ecrit de la main (d’un tel) patrice apokrisiarios."


haut de page