epigraphiebyzantine.fr



Région_Ionie_ 4 textes

Corpus_Ionie_Smyrne_151

Michel III (856-857) - Tour du rempart.
IK 24, 1986, n° 846

+ Πύργος Μιχαὴλ μεγάλου βασιλέυς ἐν Χριστῷ αὑτοκράτορος ἔτει ͵ϛτξεʹ

"Tour de Michel, grand basileus dans le Christ, l’an 6365 (=856/857)."


Corpus_Ionie_Smyrne_152

Constantin IX Monomaque (1048-1055) - Tour du rempart
IK 24, 1986, n° 847.

+ Πύργος ὁ Κτηνάρης ὁ πληρὴς ἅχριστος, ἠμελημένος ἀνεκτήστη εοὔχριστος ἐπὴ Κοσταντήνου μεγάλου βασιλήος καὶ αοὐτοκράτορος, ἀνορθωτὴς τοῦ πάλε πεπτοκότα σταουροῦ παγέντος ἐν τõ Κρανηο· φύλατε τὸν δεσπότην.

"La tour du Kentenarios complètement inutile et négligée a été restaurée, de nouveau utile, sous le grand basileus et autocrate Constantin, restaurateur de la croix qui autrefois était tombée, plantée sur le Crâne. Protège le souverain."


Corpus_Ionie_Colophon_153

Basile II-Constantin VIII (mai 1015 et 21 novembre 1020 ou 1021) - Eglise d'un apôtre.
D. FEISSEL, « Les métropolites d’Ephèse au XIe siècle et les inscriptions de l’archevêque Théodô-ros », dans Byzantium, State and Society, in Memory of Nikos Oikonomides, éd. A. AVRAMEA, A. LAIOU, E. CHRYSTOS, Athènes, 2003, p. 231-249.

a) L. 1 : ---] βασιλέων Βασιλίου καὶ Κωνσταντῖνου καὶ Σεργίου τοῦ ὐκουμενικοῦ πατριάρχου καὶ Θεοδόρου ἀρχιεπισκόπου) Ἐφέσου μηνὶ Μαΐο ἠνδικτιῶνι ιβʹ ἐν τῷ[---]
b) L. 2 : ---τοῦ ἀποστωλίου καὶ ὑπὲρ ἀφέσεως τῶν ἁμαρτιõν αὐτοῦ, ἀμίν· καὶ Βασιλίου διάκονου, Γεωργίου πρεσβύτερου μηνὶ Νοενβρίο καʹ ἠνδικτιῶνι εʹ ἔτους ͵ϛφκθʹ Ε Τ [---]

"(Sous les) basileis Basile et Constantin, sous Serge, le patriarche œcuménique et Théodore archevêque d’Ephèse, au mois de Mai, indiction 12, l’an ? (=mai 1015) (…) de l’église de l’apôtre - et pour le rachat de ses péchés, amen - et du diacre Basile et du prêtre Georges le 21 du mois de novembre, indiction 5, l’an 6529 (=21 novembre 1021). "


Corpus_Ionie_Kuşadası _154

Basile II-Constantin VIII (1018-1019) - Restauration de l'église Saint-Georges.
D. FEISSEL, « Les métropolites d’Ephèse au XIe siècle et les inscriptions de l’archevêque Théodôros », dans Byzantium, State and Society, in Memory of Nikos Oikonomides, éd. A. AVRA-MEA, A. LAIOU, E. CHRYSTOS, Athènes, 2003, p. 231-249.

[--- + Οὗτος] ὁ ναὸς τοῦ ἁγίου μεγαλομάρτυρος Γεωργίου [---]
[ἐκτίσθη ἐκ βάθρων (?) ἐπὶ] Βασιλείου καὶ + Κωσταντήνου τõν εὐσεβε
στάτων καὶ ὀρθοδόξων (…) +
[βασιλέων καὶ Σεργίου] πατριάρχου καὶ Θεωδώρου + ἀρχιεπισκόπου Ἐφέσου, ἔτους ͵ϛφκζʹ· ὑπὸ Ἰωάννου πρεσϐυτέρου +

"L’église du saint Georges-le-mégalomartyr(a été construite à partir des fondations ?) (sous) Basile et Constantin les très pieux et très orthodoxes (basileis, et Serge, patri)arche, et l’archevêque d’Ephèse Théodôre, l’an 6527 (=1019-1020), par le prêtre Jean."


haut de page