epigraphiebyzantine.fr



Région_Syrie_ texte

Corpus_Syrie-Palestine_Bethléem_197

Manuel Comnène, septembre 1168-février 1169 - Dédicace de l’église de la Nativité .
CIG IV, 8736. Dernièrement : A. CUTLER, Jewish Art, 12/13, 1986/87, p. 179-183 ; L.-A. HUNT, DOP, 45, 1991, p. 73, n. 27 (texte grec) et n. 28 (texte latin) ; D. PRINGLE, The Churches of the Crusader Kingdom of Jerusalem, Vol. I, A, Corpus : A-K, Combridge, 1993, p. 154 ; I. FOLDA, The Art of the Crusaders in the Holy Land, 1098-1187, 1995, p. 350 (photographie, édition et traduction du texte) ; I. FOLDA, Crusader Art. The Art of the Crusaders in the Holy Land, 1099-1291, Lund Humphrie, 2008, p. 50 (photographie de l’inscription, fig. 33).

Rex Amalricus, custos virtutis, amicus largus, honestatis comes, hostis et impietat]ịs
justicie, cultor pietatis, criminis ultor, quintus regnabat. Et Grecis imperita]bat
Emmanuelque, dator largus, pius imperitator. Presul vivebat hic, ecclesiamque reg]ẹbat
pontificis dignus Radulphus honore, benignus. Cum manus hic Effrem fretur fecisse su]avem

Ἐτεληώθη τὸν παρὸν ἔργον διὰ χειρὸς Ἐφραιμ μονχοῦ ἡστοριογράφου καὶ μουσιάτορος
ἐπὶ τῆς βασιλείας Μανουήλ, μεγάλου βασιλέως πορφυροσγεννήτου τοῦ Κομνηνοῦ,
καὶ ἐπὶ τὰς ἡμέρας τοῦ μεγάλου ῥηγὸς Ἱεροσολύμων κυροῦ Ἄμμορι
καὶ τοῦ τῆς ἀγίας Βηθλεὲμ̣, ἀγιωτάτου ἐπισκόπου, κυροῦ Ῥαοὺλ ἰν ἔτὸς
͵ϛχοζʹ ἰνδικτηονος βʹ.

"Texte latin : Le roi Amaury, gardien de la vertu, ami généreux et compagnon d’honneur, ennemi de l’impiété, patron de la justice, pieux, vengeur du mal, était dans sa 5e année de règne. Mais aussi Manuel, chef de tous les Grecs, généreux donateur et pieux empereur. Ici vivait comme digne prélat et gouverneur de l’église Raoul le bon, quand la main d’Ephrem a fait (pour eux le gracieux… ?)

Texte grec : Ce travail d’antan a été restauré des mains d’Ephraim, moine, peintre et mosaïste sous le règne de Manuel Comnène, grand basileus porphyrogénète et du temps du règne du grand roi de Jérusalem le seigneur Amaury et du très saint évêque de la sainte Bethléem, le seigneur Raoul, l’an 6677, 2e indiction (=1168-1169). "


Corpus_Syrie-Palestine_Antioche_198

Constantin VIII, 1025-1028 ou Théodora, 1042 ou 1055-1056 ? - Dédicace de monument religieux ?
IGLS III, n° 990 (lecture erronée). Photographie aimablement prêtée par Gilbert Dagron. Lecture de D. Feissel.

[. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .] διακόνου τοῦ Ἁγιοπολίτου (ἐπὶ . . . . . )A . αὐτοκράτορος τοῦ πορφυρογεννήτου . . . . . μεγάλης Ἀντιοχείας καὶ ἡγεμο-
(. . . . . . . . . . . . . . . . . . . )ΝΑΙ δουκὸς τῆς αὐτῆς Ἀντιοχείας (. . . . . . . . . . . . . . ).ης τοῦ ὁσίου πατρός †
(. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .)υ ἐν ἔτει ϛυ[. .]

"Inscription très fragmentaire :
l. 1-3 – La dédicace est rédigée par un tel, diacre de la sainte cité… sous Constantin/Théodora ( ?), autocrator prophyrogénète… la grande Antioche… .
l. 4-5 - …duc de cette (cité ?) d’Antioche. Suit probablement une prière au Saint Père.
l. 6 – Mention de la date commençant par 65.. (=991-992 à 1090-1091). "


Corpus_Syrie-Palestine_Qal’at Mehelbé_199

Romain III Argyre et Zoé, juin 1031 - Dédicace de forteresse.
J. ALIQUOT et Z. ALEKSIDZE, « La reconquête byzantine de la Syrie à la lumière des sources épigraphi-ques : autour de Balāṭunus (Qalʻat Mehelbé) », REB, 70, 2012, p. 175-208.

Ἔλαβε τοῦτο τὸ θεόσωστον κάστρον ὀ κῦρ Νικήτας, πάντιμος
κατεπάνω, μέγας πατρίκιος, ῥαίκτωρ Ἀντιοχείας,
χειρὸς ἐξαρπάσας τῶν ἐχθρῶν βαρβάρων ἐπὶ Ῥωμανοῦ καὶ Ζωῆς ἀνακτόρων.
+ Κάστρα πέντε κτισθὲν παρὰ Σπανταγουδη πατρικίου καὶ
στρατηγοῦ Λαοδικείας τοῦ Τηπελι, μηνὶ Ἰουνίῳ ἰνδικιῶνος ιδʹ +
ἔτει ἀπὸ κτίσεως κόσμου ͵ϛφλθʹ.

"Texte grec:
Il a pris ce Kastron que Dieu sauvegarde, Kyr Nicétas, très honorable catépan, (grand ?) patrice, recteur d’Antioche, en l’arrachant des mains des ennemis barbares sous les souverains Romain et Zoé. Cinq kastra ont été construits par Spantagoudès Tèpeli, patrice et stratège de Laodicée, au mois de juin, indiction 14, l’an 6539 depuis la création du monde.

Texte géorgien :
Comme il est écrit ci-dessus, moi, le patrice et stratège Spandaghud fils de Tbeli, j’ai construit ces cinq forteresses avec l’aide de Dieu. (trad. Aliquot et Aleksidze)"


Corpus_Syrie-Palestine_Qal‘at Sem‘ān _200

Basile II et Constantin VIII, en 979 - Dédicace bilingue de la basilique est.
H. LIETMANN dans D. KRENCKER, Die Wallfahrtkirche des Simeon Stylites in Kal’at Sim’ân, Berlin, 1939, p. 27. P. DONCEEL-VOUTE, Les pavements des églises de Syrie et du Liban, 1988, p. 234 (photographie, fig. 216-217) ; signalée sans réédition du texte dans J.-P. SODINI, « Saint Syméon, lieu de pèlerinage », Les cahiers de Saint-Michel de Caxa, 38, 2007, p. 119-120 (fig. 23) et dans J. ALIQUOT et Z. ALEKSIDZE, « Autour de Balāṭunus », REB, 70, 2012, p. 205, notice n° 12.

. . .] τὸ μοναστήριον τοῦτο καὶ ἀνενεόθη τὰς ἐκκλησίας . . . .Ι̣Ε̣Σ̣ Θ̣εοδώρου καὶ
Ἀγαπίου τῶν πατριαρχῶν καὶ Βασιλείου καὶ Κονσταντίνου τõν Βασιλέον
. . .] τοῦ ἡγουμένου ἔτους κατὰ Χ[. . . . .]

"Texte grec:
Ce monastère fut …. et l’église restaurée… Théodore (et Agapios) étant patriarches et Basile et Constantin étant basileis… l’higoumène, l’année…

Texte syriaque:
Le mur de ce monastère fut construit ainsi que sa forteresse et ses ornements du temps de Th…, … et higoumène, en l’année 12(90). » "


Corpus_Syrie-Palestine_Larissa_201

Michel IV le Paphlagonien, octobre 1039 - Epitaphe gravée sur un bloc du kastron.
IGLS IV, n° 1377 d’après une copie de Virroleaud à Haussoulier. Lecture de R. Mouterde ; ZORZI, "Greek inscriptions" in TONGHINI, Shayzar, I, 2012, p. 55-59.

Χαήλ·
Μηνὶ Ὀκτοβρίῳ ἰνδικτιῶνος ηʹ
ἔτους ͵ϛφμηʹ.

"Chaíl. Au mois d’octobre la 8e indiction, l’an 6548 (=octobre 1039)"


Corpus_Syrie-Palestine_Edesse/Urfa. Harran Kapısı_202

Alexis 1er Comnène, février 1095 ? - Dedicace ou acclamation.
J.-B. SEGAL, Edessa. The Blessed City, Oxford, 1970, p. 224, n. 2 ; W. SAUNDERS, « The greek inscription on the Harran Gate at Edessa : some further évidence », Byz. Forsch., 21, 1995, p. 301-304.

1) Lecture de M. von Oppenhein/F. H. von Gaertringen (1911-1912) :
Ἀλέξιος - - - ἔ]σωθη τῇ Ῥω̣μαϊκὴ ἐξουσ[ία
διὰ τὴ]ν μακαριοτάτην περίπτω[σιν…
… πρωτοσεβάστῳ το[ῦ] Σεβαστοῦ κ(αὶ) α[ὐ]τοκ[ράτορος] τοῦ…
[…]ΗΝ Χρι(σ)τιανους μέχρι τῆς δευρὶ [ἐ]κ τῆς τῶν Τούρκων ἐπικρατείας βασιλ(έως) [Ῥω]μαί[ων…
Ἁλέξι]ου τοῦ φιλοχριστο[υ] Αὐτ[οκράτορο]ς Ῥ[ωμαί]ων Κ[ο]μνηνοῦ ἐν ἔτει ͵ϛχβʹ [ἰν]δ. βʹ +

2) Lecture de M. Ballance (1956) :
- - - ἔ]σωθη τῇ Ῥω̣μαϊκὴ ἐξουσ̣ί̣α̣
- - - -]ΜΑ Κ̣ΙΡ̣ΩΤΑΤ̣[- - - - - - - -
- - - -]VΑΛ[. .]Ν̣[. . .]ΣV[ . ]ΑΙ̣Τ̣Ο̣Ṿ
αὐτο]κράτορας βασίλε̣α̣ς̣
- - - -]Ι̣ΝΟV ἐν ἔτει [ - - - - - - - -

" L. 1 : (La cité d’Edesse ?) tenue en dehors du pouvoir romain…
L. 2-3 : (a été reconquise après une victoire sur les Turcs par ?)
L. 4 : les chrétiens sauvés des Turcs sous les règnes et les empires d’(Alexis et Jean Comnène ?)
L. 5 : ... l’an (6602 ?) "


haut de page